Augmenter le volume de sa poitrine : quels avantages ?

Encadrement médical pour le choix et le suivi de l’acte chirurgical

Le premier contact entre le chirurgien et sa patiente aura pour but de permettre au praticien de connaître les souhaits de sa patiente et d’étudier la faisabilité de l’intervention. Pour la patiente,  c’est l’occasion de mieux connaître les compétences du chirurgien et de profiter de ses conseils quant au choix des prothèses, par exemple. En effet, l’examen clinique de la patiente, l’étude de sa morphologie, l’écoute de ses souhaits, ainsi que des essais à l’aide de faux seins permettront d’optimiser le résultat. Avant tout, un bilan sanguin et parfois une mammographie ou échographie, sont nécessaires pour compléter le dossier médical. Comme pour toute anesthésie, la patiente rencontrera le médecin anesthésiste à la suite d’un délai de réflexion obligatoire de quinze jours.

Une augmentation mammaire chirurgicale nécessite un suivi sérieux, pour prévenir les risques inhérents à toute intervention chirurgicale. Le rôle de l’équipe chirurgicale sera de limiter les causes d’inflammation locale qui peuvent entraîner des complications suite à une mauvaise cicatrisation. Par ailleurs, la compétence de l’équipe exerçant dans nos cliniques esthétiques est un facteur très rassurant.

Après l’intervention, il vous sera conseillé un soutien-gorge adapté ainsi qu’une crème cicatrisante et nourrissante pour les tissus. Le chirurgien fixe un suivi régulier qui s’espacera au fur et à mesure du temps. Puis il conseillera une visite de contrôle tous les deux ou trois ans. La patiente devra obligatoirement consulter en cas de modification de l’apparence des seins ou en cas de traumatisme grave.

Bénéfices aux plans : personnel et social

Très rapidement après l’intervention, la patiente percevra la prothèse comme partie intégrante de son corps. Elle sera aidée en cela par l’aspect naturel de sa poitrine et la discrétion des cicatrices. Sa silhouette globale modifiée lui permettra d’investir pleinement sa féminité, parfois au travers de sa garde-robe. De plus, la pose des prothèses n’a aucune incidence néfaste sur la sensibilité du mamelon  et n’empêche pas l’allaitement maternel en cas de maternité, à part quelques exceptions.

Le fait de mieux accepter son image, lui donnera une confiance en elle, tout en lui permettant de mieux s’affirmer dans ses relations sociales ainsi que dans sa vie intime.

Quels inconvénients d’une augmentation des seins ?

Les risques encourus pendant et après l’intervention sont les mêmes que pour tout procédé chirurgical, quelle qu’en soit l’importance (embolie pulmonaire,  hématome, risques liés Le chirurgien et l’anesthésiste ont un rôle important d’information lors des consultations préalables. Le risque de complications sera moindre si l’intervention a été bien préparée et dans la mesure où elle se déroule dans un milieu professionnel, à l’expertise reconnue.

La chirurgie et son coût

En outre, la chirurgie esthétique est prise en charge par la sécurité sociale en cas de chirurgie reconstructive du sein après un cancer ou dans des cas rares d’hypotrophie de naissance. En dehors de ces cas, le coût restera à la charge de la patiente. Toutefois, en Tunisie et dans le cadre d’un séjour esthétique « tout compris », les frais d’une augmentation mammaire sont très forfaitaires et bien moins chers qu’en Europe.