Lipofilling

Le lipofolling, appelé aussi lipostructure est une technique utilisée en chirurgie esthétique qui a pour but de transférer ou déplacer les tissus graisseux d’une zone à une autre le but étant de combler des disparités ou des defaults au niveau des volumes. L’intervention peut se faire sur presque toutes les parties du corps mais en règle générale, elle concerne plus des zones comme le visage, les seins, les fesses et dans certains cas plus rares la vulve, les mains et les grandes lèvres.

La procédure :

Le praticien suit un protocole en 3 temps, il commence initialement par prélever de la graisse en faisant quelques incision pour faire une liposuccion.
Dans un deuxième temps, le chirurgien filtre et purifie la graisse amassé grâce à un procédé précis qui permet de réduire la résorption post opératoire de la graisse.
La troisième étape est l’injection de la graisse dans les endroits délimités. L’incision est de l’ordre de 1 mm ce qui ne laisse aucune trace visible.
La durée de l’intervention dépend essentiellement de l’étendue des zones à traités, le patient est généralement gardé sous observations pendant la journée suivant l’intervention.
L’anesthésie est la plus souvent locale avec sédation en intraveineuse. L’anesthésie générale est préconisée pour les opérations de lipofilling étalées sur une grande partie du corps.

Les suites :

Une hospitalisation de 24 heures est parfois à prévoir mais le plus souvent la sortie se fait le même jour. Il est important de suivre les instructions du praticien et essayer d’observer un mode de vie sein, éviter les activités physiques intenses ou sportives pendant 60 jours en moyenne. Les bleus et les œdèmes disparaissent généralement au bout de la deuxième semaine et un traitement à base d’antalgiques est prescrits.

Les complications :

Comme pour toutes interventions chirurgicales, il existe un certain nombre de risques et de complications. Le lipofilling présente un faible risque de complications néanmoins il est important de les connaitre pour agir rapidement.

$

Infection qui nécessitera la prise d’antibiotique

$

Excès de volume, on procède à une hyper-correction pour y remédier

$

Certains risques liés à l’anesthésie