La perte de cheveux est un phénomène naturel qui concerne autant les hommes que les femmes. Près de 80% de femmes particulièrement souffrent d’une alopécie androgénétique. Celle-ci est causée par une surproduction par leurs ovaires, des hormones qui outre les caractères masculins,  provoquent la pilosité à savoir, les androgènes.

 Le follicule pileux produit dans ces cas n’est plus solide et tombe immédiatement ou de manière progressive. Chez les hommes, la testostérone explique la perte des cheveux.

Les causes de la perte des cheveux

Plusieurs facteurs cependant peuvent expliquer une chute de cheveux. Certaines causes peuvent être liées à l’hérédité ou au changement de saison. Chez les femmes particulièrement, les causes sont liées à des traitements hormonaux, les contraceptifs, le stress, le cholestérol de mauvaise qualité, les carences en vitamine, etc.

Certaines chutes de cheveux peuvent être passagères, d’autres durables voire causées par la traction effectuée sur les cheveux. Néanmoins, une perte de 50 à 100 cheveux par jour reste un phénomène normal. Au-delà, et ce après un peu plus d’un mois, il faut prendre conseil chez un spécialiste. En attendant, voici quelques solutions.

Les traitements de la chute des cheveux

Des compléments vitaminiques peuvent être nécessaires si la perte de cheveux est liée à une carence ou au stress. Il s’agit de la vitamine B (la levure de bière en contient), le zinc ou les acides aminés soufrés.

Il existe un traitement médical  pour des cas chroniques de perte de cheveux comme le minoxidil.  C’est un vasodilatateur qui accroît la circulation sanguine des follicules pileux. Le seul inconvénient c’est qu’il est irritant, mais ses effets s’estompent en cas de non-utilisation. Certains sprays et lotions comme Energizing Lotions Davine, Force Antichute de Klorane, Neoptide de Ducray, sont recommandées en cas de chute passagère de cheveux. Ils permettent d’activer la micro-circulation ou la Stemoxydine de l’Oréal pour stimuler le bulbe, et provoquer la repousse des cheveux.

La médecine esthétique propose une mésothérapie à la chute des cheveux. Ce traitement consiste à pratiquer des micros-injections au bépanthènebiotine directement dans le cuir chevelu. On peut aussi associer un traitement de lumière LED à ces injections. Mais face à une alopécie pathologique, la seule solution reste qui consiste à une implantation capillaire. La greffe des cheveux peut se faire suivant deux techniques à savoir, la bandelette et la technique FUE.

Les niveaux de gravité de la calvitie

La gravité de la calvitie chez l’homme se mesure différemment que chez la femme. Il existe chez l’homme 7 niveaux de gravité, s’évaluant selon l’échelle de Hamilton. Tandis que chez la femme, le niveau de gravité de l’alopécie androgénétique se limite à 3 selon l’échelle de Ludwig.