La chirurgie esthétique des jambes remodèle principalement la forme des cuisses.

Lifting des cuisses

> La partie haute des cuisses

Le chirurgien découpe en quartiers de lune l’excédent de peau. La cicatrice, quasi-invisible, est située dans le pli de l’aine ou sous le pli fessier.

> La partie basse des cuisses

Le chirurgien découpe l’excédent de peau puis redrape l’enveloppe cutanée. Il y a une cicatrice en T : incision verticale le long de la face interne + incision sous le pli de l’aine ou sous le pli fessier. Cette cicatrice s’estompe au bout d’1 an.

L’anesthésie est générale, nécessite 24 heures d’hospitalisation et 6 à 8 jours de convalescence.

> Suites

Le plus gênant, ce sont les fils qui démangent lorsque l’on s’assied. Ils sont retirés au bout de 6 à 8 jours.

Des bleus et/ou oedèmes peuvent apparaître pendant quelques semaines. Le patient doit porter un panty pendant 8 jours et 8 nuits. Toute activité sportive est interdite durant 1 mois.

Les résultats définitifs se verront au bout de 4 mois.

Liposuccion des cuisses

La liposuccion est efficace à condition de ne pas avoir trop d’amas graisseux.

>L’opération

Pour ôter les petits amas graisseux sur les faces des cuisses, le chirurgien fait une liposuccion sous anesthésie locale avec analgésie. Cette technique permet d’aspirer la graisse à l’aide de minicanules introduites par incisions. On ne voit jamais leurs traces.

La peau se redrape naturellement sous le mouvement partculier des canules. Des ondulations, mais c’est de plus en plus rare, peuvent apparaître. Dans ce cas, des retouches sont effectuées six mois après la liposccion.

>Les suites

Des bleus impressionnants et un oedème peuvent s’installer pendant quelques semaines. Il est nécessaire de porter un panty pendant huit jours et huit nuits. Pas de sport avant un mois.

>Les résultats

Si les cellules graisseuses ne réapparaissent plus par la suite, il ne faut pas pour autant se laisser aller à la gourmandise. Un bon équilibre nutritionnel est indispensable.