Les 15 vrais/faux de la chirurgie esthétique

  1. Ce sont les Egyptiens qui ont inventé la chirurgie esthétique
    C’est faux. Les égyptologues ont bien trouvé des relations scripturaires et statuaires indiquant des reconstructions de nez. Il est vrai que les chirurgiens de l’antiquité égyptienne ont une vraie maîtrise de l’art, qui est codifiée. En revanche, on a affaire à de la réparation post traumatique et pas du tout à de la finalité plastique
  2. C’est la guerre 14/18 qui a permis le vrai développement de la chirurgie esthétique
    C’est vrai, en partie. La nécessité de développer des techniques chirurgicales par les chirurgiens œuvrant pendant et après la première guerre mondiale est liée au phénomène des « gueules cassées ». Il s’agit de ces soldats dont le visage a été défiguré par des obus.
    Il y eu donc à l’époque une vraie effervescence scientifique autour des moyens les plus efficaces pour traiter ces terribles traumas. L’objectif des chirurgiens était bien sûr de redonner un semblant de visage aux soldats blessés mais également de masquer aux yeux de la société ces figures qui faisaient peur. En un sens, c’est de la chirurgie esthétique, car il s’agit de supprimer une disgrâce pour mieux vivre sa relation sociale.
  3. C’est un français qui a inventé la liposuccion
    C’est vrai. C’est le docteur Yves Gérard Illouz qui a inventé la liposuccion moderne en 1978.
    C’est lui qui a imaginé le procédé d’aspiration de la graisse par petits tunnels avec des canules non traumatiques. Yves Gérard Illouz a inventé un procédé chirurgical qui a changé la vie de millions de femmes et d’hommes complexés par leurs surcharges graisseuses.
    Le docteur Illouz est décédé en 2015, sa technique révolutionnaire est utilisée par tous les chirurgiens esthétiques du monde.
  4. La liposuccion fait maigrir
    C’est faux. La liposuccion retire la graisse par la destruction des adipocytes, les cellules loges de la graisse dans notre organisme. Elle ne permet donc que d’aplanir les zones de la silhouette concernées par une accumulation d’adipocytes.
    On ne perd pas de poids, on perd des formes locales. Ce n’est donc ni une astuce régime, ni encore moins une manière de lutter contre l’obésité comme la sleeve gastrique
  5. N’importe quel médecin peut pratiquer la chirurgie plastique
    C’est faux. Et heureusement. Les chirurgiens esthétiques sont des spécialistes. Cela veut dire 2 choses :
    -Ils ont fait une spécialité en chirurgie reconstructrice, plastique et esthétique
    -Ils bénéficient d’une autorisation d’exercer la chirurgie plastique octroyée par la puissance publique
    Vous pouvez vérifier la spécialisation du chirurgien sur les registres du conseil de l’ordre des médecins de votre pays
  6. On peut agrandir la taille de sa poitrine avec sa graisse
    C’est vrai. Cette technique s’appelle le lipofilling. La graisse récupérée sur le patient par lipoaspiration est injectée sous les seins. Cela dope le volume, et permet d’obtenir un joli modelage et une augmentation de volume modérée.
  7. Les prothèses mammaires sont dangereuses
    C’est faux, mais cela a été vrai. Ce sont les prothèses PIP qui ont donné à croire que les prothèses mammaires étaient potentiellement dangereuses.
    Mais ces implants ont montré la raison de leur défectuosité dramatique : elles n’étaient pas fabriquées en gel de silicone à usage médical.
    C’est aujourd’hui le cas pour les prothèses mammaires rondes et anatomiques proposées par les chirurgiens esthétiques. Elles sont plus durables, et ne créent pas de coques.
  8. On peut demander n’importe quoi à un chirurgien esthétique
    C’est faux. Le chirurgien esthétique n’a pas seulement une obligation de maitrise des interventions. Il a également une obligation de conseil et de validation de la demande exprimée par le patient.
    Si vous voyez des exemples de personnes qui ont subi des dizaines d’interventions pour ressembler à une célébrité, vous êtes en droit de remettre en question le jugement professionnel du chirurgien esthétique opérant. Mais heureusement la majeure partie des chirurgiens plasticiens sont censés poser des limites aux demandes farfelues de leurs patients.
  9. La chirurgie esthétique, c’est la loterie des prix
    C’est faux et vrai à la fois. C’est faux parce qu’après chaque consultation et même dans le cadre d’une demande en ligne pour une opération à l’étranger (Tunisie par exemple), le patient va recevoir un devis avec le prix qui devra être payé.
    Dans ce sens, on ne peut pas dire que les prix sont des surprises. En revanche, il est vrai que chaque chirurgien esthétique est libre de fixer le montant de ses honoraires. Vous pourrez donc constater parfois de forts écarts entre les prix indiqués par un chirurgien et un autre chirurgien.
  10. La chirurgie esthétique, c’est forcément très cher
    C’est faux. Tout dépend de l’intervention, tout dépend du chirurgien, tout dépend du pays où l’intervention va se dérouler et tout dépend de votre budget.
    Il est possible de faire une liposuccion du ventre à 1800 € en Tunisie. Est-ce que c’est cher ? C’est en tous les cas moins cher que si le même acte chirurgical était fait en France.
  11. La Sécurité Sociale peut prendre en charge ma chirurgie esthétique
    C’est faux. La majeure partie des interventions de chirurgie esthétique ne sont pas pris en charge. Il existe des exceptions. En voici quelques-unes :

-Abdomen pendulum, forte ptôse peau du ventre avec solution abdominoplastie
-Hypertrophie mammaire, niveau de douleur intense en raison du poids des seins avec solution réduction mammaire
-Déviation de la cloison nasale et répercussion sur la respiration avec solution rhinoplastie fonctionnelle
Tous ces actes relèvent de la chirurgie réparatrice.

  1. On peut arranger la forme de son nez sans opération
    C’est vrai. Cela s’appelle la rhinoplastie médicale. La modification des traits du nez se fait par exemple au moyen de l’acide hyaluronique.
    13. Les opérations de chirurgie esthétique sont dangereuses
    C’est faux. C’est faux si on souhaite dire que systématiquement il y a un danger. Les opérations esthétiques engagent une anesthésie, des gestes chirurgicaux sur l’anatomie interne et dans ce sens elles comportent des risques.
    La chirurgie esthétique n’est pas plus dangereuse que d’autres formes de chirurgie.
    14. Ce sont les femmes qui font de la chirurgie esthétique
    C’est faux. Disons que la plupart des patients sont des patientes. Il y a globalement plus de femmes qui font de la chirurgie esthétique. Mais les hommes aussi en font pour des interventions comme la blépharoplastie, la liposuccion, la pose d’implants pectoraux, la rhinoplastie ou la pénoplastie.
  2. Il n’est pas nécessaire d’être chirurgien esthétique pour faire des injections de botox
    C’est vrai. C’est vrai mais attention. En France, seuls 4 spécialistes sont habilités à pratiquer cette intervention de médecine esthétique :
  • Les chirurgiens esthétiques
  • Les ORL
  • Les ophtalmologues
  • Les dermatologues

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*