Obésité : Une enfance stable diminuerait les risques de surpoids

Il a été démontré selon plusieurs études que le fait de grandir dans un milieu malsain (violence…) augmenterait le risque d’obésité à l’âge adulte ce qui veut dire qu’une enfance stable diminue le risque d’obésité.

Il est pour cela connu que le stress du au milieu social défavorable de l’enfant augmente le risque d’obésité à l’âge adulte et cela en l’incitant à manger plus afin de compenser ce qu’il endure et donc d’avoir des problèmes de santé comme les maladies chroniques, le diabète, l’hypertension artérielle…

L’obésité touche plus les enfants d’ouvriers que ceux des cadres

D’après des études, ceux ayant grandi dans un environnement déséquilibré auraient plus tendance à souffrir d’obésité que ceux qui ont eu une enfance épanouie et saine, cela s’explique d’un côté par le fait que l’enfant, dans son milieu défavorable vit constamment à l’instant présent du moment que pour lui, tout est imprévisible ce qui fait qu’il cherche à satisfaire ses besoins du moment sans se soucier de plus tard comme le fait de dépenser tout l’argent qu’il a sans épargner ou de manger tout ce qu’il trouve de telle façon à compenser les problèmes qu’il endure.

D’un autre côté , les enfants des cadres et ceux vivant dans un milieu aisé et favorable pratiqueraient plus d’activités sportives que les autres et adopteraient des habitudes alimentaires plus saines comme prendre des petits déjeuner bien copieux, manger des légumes, du poisson et consommeraient moins de boissons gazeuses.

Instaurer chez l’enfant des habitudes qui pourraient lui réduire le risque d’obésité à l’âge adulte

Il est alors important d’instaurer chez les enfants des habitudes alimentaires bien saines afin de réduire le risque d’obésité plus tard comme les initier à des activités sportives diverses pendant les weekends ou durant les vacances, leur fixer des heures de repas bien précises et en famille ainsi que des heures de coucher bien fixes, ils seront alors plus aptes à manger à leur faim et à écouter plus leurs corps tout en évoluant dans un milieu sain et en développant un sentiment de certitude et une sensation de sécurité pour une enfance stable et équilibrée.