ALERTE À MALIBU, la série américaine qui a fait les beaux jours de la chirurgie esthétique

Le soleil est à son zénith,  des vacanciers beaux et jeunes se prélassent sur les sublimes plages de sable blanc, une silhouette voluptueuse enfoncée dans un maillot de bain tout rouge se lancent à l’océan pour secourir une victime qui se noie. Pas la peine de vous faire un dessein, il s’agit bien évidemment de la cultissime série américaine Alerte à Malibu qui revient sur grand écran en ce début d’été 2017. Forts de ses 11 saisons et de ses 243 épisodes, la célèbre série reste à ce jour connu comme le tremplin d’une star aux implants mammaires légendaires : Pamela Anderson.

Ce phénomène du petit écran mondial, diffusé pour la première fois en avril 1989, aura défrayé la chronique, bouleversé les stéréotypes des téléfilms américains et marqué l’histoire comme la série télévisée la plus regardée dans le monde avec plus d’un milliard de téléspectateurs par semaine.

Véritable apologie du mode de vie californien, Alerte à Malibu a aussi bouleversé tout un secteur d’activité qui a su profiter de la publicité exceptionnelle véhiculé par la série. L’utilisation fréquente du ralenti est à l’origine du succès phénoménal de l’augmentation mammaire par prothèse au début des années 90.

Un ralenti ravageur

Si les réalisateurs ont avoué avoir abusé du stratagème pour gagner du temps dans les épisodes, ils n’auraient jamais pu penser que ces séquences au ralenti auraient pu avoir un tel impact. Hormis un nombre, incalculable, de fantasmes d’adolescents provoqués par ces torrides scènes, Alerte à Malibu est à l’origine de l’explosion du phénomène d’augmentation mammaire.

« Nous sommes bénis avec Alerte à Malibu, témoignait en 2001 un chirurgien plastique américain, Leonard Grossman. C’est la plus réjouissante forme de publicité. C’est comme une pub pour la chirurgie plastique d’une heure. »

Il est clair que la série a popularisé les implants mammaires dans les années 90, le film qui sort sur grand écran risque aussi de provoquer un nouvel engouement. Point de décolleté avantageux ni de buste bombé, ce sont les muscles saillants et les abdominaux impressionnants des deux principaux acteurs qui risquent de faire couler beaucoup d’encre ou … de salive mesdames !

Cette année, en effet, le casting rassemble deux des acteurs les plus musclés d’Hollywood : Dwayne Johnson et Zac Efron. Ce dernier a été soumis à un programme et un régime draconien afin de conserver ses impressionnants abdominaux et développer sa musculature.

Serait-ce un nouveau moyen pour la chirurgie esthétique de faire de la publicité en attirant une patientèle susceptible d’être intéressé par une abdominoplastie ? L’avenir nous le dira.

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer